A propos du budget 2011 Version imprimable
28-11-2010

Intervention de Silvia Plüss Robert à propos du projet de budget 2011

Séance du Conseil municipal du 15 novembre 2011

 

Mesdames, Messieurs,

Pour la première fois cette année, et ce, malgré une crise qui tarde à s’estomper, aucune coupe budgétaire n’a été demandée lors des commissions et aucune modification de dernière minute du budget des commissions n’a été apportée, malgré la mauvaise surprise de la nouvelle estimation de l’Etat sur les rentrées fiscales.

Nous n’avons donc aucune raison, ou presque, de critiquer ce budget, ci ce n’est encore et toujours la façon de calculer l’aide humanitaire, et nous allons donc voter ce budget.

Mais alors, que s’est-il passé pour que, tout à coup, ce Conseil municipal et ce Conseil administratif, d’habitude si enclins à faire des réserves sur le budget, à faire des réserves sur les estimations de l’Etat, à ne pas vouloir dépenser son argent autrement qu’en investissements (par exemple en creusant des souterrains), fassent cette année l’opposé de ce qu’ils ont fait jusqu’alors ? Nous pourrions avancer plusieurs hypothèses :

  • Un président de la commission des finances partant et s’apercevant qu’il est allé trop loin dans ses prévisions alarmistes et ses demandes d’économies.
  • Un Conseil administratif ayant finalement compris que plus la Commune fera de bénéfice et plus elle sera taxée dans la péréquation (nous le disons depuis des années).
  • Un Conseil administratif ayant également compris que de prendre des marges sur les estimations de l’Etat pour « au cas où » ne sert à rien si ce n'est à alimenter le fameux « trésor de guerre », comme nous aimons l'appeler, qui, une fois constitué ne pourra plus être redistribué à la population, mais servira uniquement aux investissements.
  • Ou encore que de provisionner à zéro les débiteurs douteux ne changera pas la face des comptes de la Commune, ne l'avions-nous pas déjà dit aussi?
  • Ou alors, que vous ayez eu envie de faire plaisir à Autrement en appliquant ce que nous demandons, mais nous avouons ne pas beaucoup y croire…

… mais nous pensons que l’hypothèse la plus plausible est qu’en fait, les élections approchant, une grande envie de faire des cadeaux aux communiers vous soit venue, comme le montre bien le dernier tous ménages que nous avons reçu.

Alors oui, nous arrivons à un budget équilibré et qui, immanquablement, se transformera en comptes bénéficiaires en mai 2011 car, comme le dit si bien notre maire, Collonge-Bellerive est une commune riche !

Nous ne pouvons donc qu'espérer que la nouvelle vision qui a prévalu lors de la planification de ce budget 2011 deviendra la règle pour les budgets des années suivantes, et que les investissements s’orienteront de plus en plus vers le développement durable et une plus grande solidarité.

Un petit bout de chemin a été fait quand on entend le président du parti Libéral-Radical dire que toute le monde dorénavant pense vert… encore faut-il passer de la pensée aux actes, ce qui malheureusement n'est pas si évident à faire dans notre Commune.

Dernière mise à jour : ( 28-11-2010 )
 
Suivant >