Bilan 2006 Version imprimable
10-01-2007

Bilan de 4 années pas comme les autres

Document distribué sur les stands lors de la campagne électorale 2007

En entrant en 2003 avec quatre élus sur 21 au conseil municipal, le groupe Autrement a profondément modifié l’éventail des forces en présence. En effet, un seul parti, disposant à lui seul de la majorité des sièges, dominait jusque là la politique locale.

Les élus d’Autrement ont défendu et soutenu les options suivantes :

  • L'amélioration des voies de circulation prenant en compte la sécurité de tous
    les usagers : automobilistes, cyclistes et piétons.
  • Une pétition pour que la route d’Hermance soit aménagée avec des pistes cyclables et un trottoir utilisable par tous.
    Les démarches administratives en vue de la réalisation de ces travaux sont en cours.
  • L'interpellation régulière du Conseil administratif pour s’enquérir du financement de la traversée de Vésenaz, lequel est loin d'être acquis.
    Plutôt que d’attirer des flots de circulation sur le territoire de la commune et vers le centre ville déjà surchargé, Autrement soutient une vision interrégionale des transports, avec notamment la mise en place d’un véritable réseau de transports publics efficaces, dans lequel figure en bonne place la liaison ferroviaire Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse (CEVA).
    En attendant, divers moyens de sécurisation du carrefour de Vésenaz doivent sérieusement être étudiés, ce qui n'a pas été fait jusqu'ici.
  • La mise en place d’un comité de pilotage dans le cadre de l’Agenda 21 (développement durable), et une analyse plus rigoureuse des projets d'aide au développement.
  • Des demandes régulières pour obtenir des budgets-vérité : pas de sous-estimation des recettes, ni de surestimation des dépenses, et des informations claires et exhaustives.
  • La réalisation d’équipements collectifs qui prennent en compte l’indispensable coordination entre les communes de la région, par exemple, le projet d'un centre sportif intercommunal assez important pour y organiser des manifestations d’envergure pour tous les habitants, et qui fait aujourd'hui cruellement défaut.
  • La réalisation d’un espace de vie enfantine intercommunal (crèche), qui va bientôt voir le jour sur le territoire de notre commune.
  • Une réflexion sur la politique culturelle communale qui doit, selon nous, mettre en valeur les richesses du patrimoine communal et permettre la rencontre entre les habitants et qui devrait faire l’objet d’une large consultation des acteurs culturels et de la population.
  • Le droit de vote et d’éligibilité des étrangers sur le plan communal (double initiative "J'y vis, j'y vote").

Ainsi en défendant une gestion communale rigoureuse, efficace et solidaire, en réclamant la construction d’équipements qui répondent aux besoins et respectent l’environnement, et en soutenant toutes les initiatives qui participent à la cohésion sociale, Autrement a modifié la dynamique communale, et fait entendre la voix jusque-là absente de nombreux citoyens.

Les élus d’Autrement posent des questions et font des propositions qui n’auraient pas été évoquées dans un conseil municipal où tous les groupes participent des mêmes orientations politiques et n’ont que peu de distance avec le pouvoir exécutif.
Dernière mise à jour : ( 03-02-2009 )
 
< Précédent   Suivant >