La Confédération recale la Traversée de Vésenaz Version imprimable
21-01-2009

L'ARE rend son rapport

Dans le cadre de l'évaluation du Projet d'agglomération franco-valdo-genevois, l'ARE (Office fédéral du développement territorial) a émis une préavis très mitigé sur le projet de tranchée couverte à Vésenaz, et propose de déclasser le projet de la priorité A à la priorité C, ce qui signifie que le subventionnement ne sera pas accordé à ce projet en l'état.

Les principales critiques exprimées :

Rapport coût-utilité insuffisant. L’efficacité de la mesure est faible en raison d’un délestage uniquement partiel du centre du village (la route d’Hermance reste en surface) et de la faible quantité de population concernée.

C'est en gros ce que nous disons depuis 2003 !

Le rapport de l'ARE est paru le 19 décembre dernier, mais nos autorités, qui annoncent depuis plusieurs années l'obtention de la subvention fédérale et le début des travaux, ont probablement un peu de mal à avaler la pilule, ce qui explique probablement leur silence....

 

Le tunnel de Vésenaz ne séduit pas Berne

(article paru dans la Tribune de Genève du 16 janvier 2009)

"Parmi les importants projets liés à la mobilité dans le canton, il y en a un, déjà ancien, qui risque de ne pas prendre le train lancé en décembre par le Conseil fédéral: la tranchée couverte de Vésenaz, qui avait trouvé sa place dans le projet d’agglomération.

Le tunnel de Vésenaz est depuis longtemps une priorité pour la commune de Collonge-Bellerive, qui se développe à toute vitesse sans que les infrastructures pour les transports publics et privés ne suivent. Après avoir vécu pas mal de soubresauts, le projet devisé à 48 millions de francs semblait sur le point de démarrer. N’avait-on pas écrit, dans la Tribune de Genève du 19 janvier 2007, que les travaux pourraient commencer début 2008? Mais, si le financement communal (12 millions) et cantonal (17 millions) est assuré, il reste la part confédérale (19 millions).

Or, la nouvelle tranche des investissements issus du fonds d’infrastructure ne fait pas apparaître la tranchée couverte de Vésenaz comme une priorité. «Ce projet a passé de la priorité A à la priorité C, déplore Pascal Vermot, ingénieur de la commune de Collonge-Bellerive. Ce qui repousserait les travaux à 2018! Alors que, techniquement, le projet est ficelé, les adjudications pour le génie civil bouclées.»

Il n’y a pourtant pas encore péril en la demeure, tempère René Leutwyler, directeur à l’Office du génie civil, puisque la première tranche d’investissements élaborée par Berne a été mise en consultation jusqu’au 17 avril 2009. C’est donc à ce moment-là que ll’on saura si le désengorgement de cet axe routier du canton reste ou non une priorité pour le gouvernement genevois.

A noter que les 193 millions que Genève a tirés de cette première enveloppe fédérale pour ses projets d’agglomération sont, pour l’essentiel, destinés aux infrastructures liées aux transports publics."

Dernière mise à jour : ( 01-02-2009 )
 
< Précédent   Suivant >