A propos des comptes 2007 Version imprimable
18-06-2008

Intervention de Silvia Plüss Robert à propos des comptes 2007

Séance du Conseil municipal du 28 avril 2008

 

Mesdames, Messieurs,

Au nom du groupe Autrement, j’aimerais vous faire part de quelques remarques et réflexions concernant les comptes 2007.

Comme vous avez pu le constater à diverses reprises, il n’est pas dans nos habitudes d’accepter sans discussion préalable, ni les budgets ni les comptes.

Cette année nous constatons encore avec joie, que pour la 3e année consécutive, notre commune a fait un bénéfice plus que confortable.

Depuis l’année 2004, ce bénéfice augmente d’environs 2 mios de francs par année, pour atteindre à la fin 2007 un montant record de Fr.- 6'660'000.-. C’était effectivement une année exceptionnelle pour toutes les collectivités publiques comme nous avons largement pu le lire dans la presse ces dernières semaines.

Mais est-ce réellement une raison pour se réjouir, si on a encore en mémoire le vote du budget 2008, dont la hausse globale des charges était, certes de 14%, et ceci à notre grande satisfaction, mais dans lequel la majorité de cette hémicycle a refusé le demi-poste supplémentaire du Travailleur Social Hors Mur (pour comparaison ce poste correspond à un 0,2% du bénéfice 2007) ainsi qu’une augmentation du pourcentage de la subvention au Jardin d’enfants de notre commune (ce qui correspond ici à 0,75% du bénéfice 2007).

Le demi-poste du TSHM a été pris en charge par les communes environnantes et le jardin d’enfants a depuis peu du augmenter ses écolages de 20% pour pouvoir faire face à ses dépenses. Le vote lors de l’Assemblée Générale concernant cette augmentation, était très serré (11 oui contre 8 non) et lors de la petite verrée qui a suivi l’AG, il y avait plusieurs personnes qui nous ont clairement fait comprendre que cette institution devenait un lieu d’accueil pour les enfants des familles aisées, alors que c’est la seule et unique sur la Commune.

N’est-ce pas le devoir d’une administration publique de créer un certain équilibre et de faire une redistribution des richesses via les subventions et les aides diverses? Nous vivons dans une commune aisée qui peut se permettre de montrer l’exemple grâce à une situation financière saine qui fait plus d’un envieux.

Alors soyons un peu plus téméraires dans l’aide aux moins favorisés et plus solidaires avec les citoyens à revenus plus modestes lors de l’établissement du budget 2009, et oeuvrons pour une augmentation de la qualité de vie de TOUS les communiers.

Je vous remercie de votre attention.

 

 

 

Dernière mise à jour : ( 26-01-2009 )
 
< Précédent